J’AIME DESSINER

AVEC MA CLASSE DE GRANDE SECTION NOUS AVONS PARTICIPÉ AU CONCOURS DE DESSINS ORGANISÉ PAR LE « KIWANIS ».

AYANT ÉTÉ SÉLECTIONNÉ, LE « KIWANIS » NOUS A OFFERT UNE ANIMATION AU « PARC JOUVET » DE VALENCE ET UN TRÈS BEAU LIVRE.

P1010884 (2)

 

LA CONSIGNE : DESSINER UNE MAISON DES CHAMPS

VOICI MON DESSIN

P1010888

 

ET VOICI LE MAGNIFIQUE LIVRE QUE J’AIME BEAUCOUP

P1010880

 

IL EXPLIQUE COMMENT DESSINER DES ANIMAUX  (EN SUIVANT LES INSTRUCTIONS)

P1010866             P1010864

 

ET VOILA !!!

P1010876

 

P1010875

 

ENZO 6 ANS

 

 

 

 

Un circuit à billes avec des kaplas

JEU DÉCOUVERT SUR activitesmaison.com (QUE J’AIME BEAUCOUP)

 

*IL FAUT UNE PLANCHE, DES KAPLAS ET DE LA PATAFIX

 

– COLLER DE LA PATAFIX SUR UN KAPLA

002 (2)

 

– ENSUITE Y COLLER SUR LA PLANCHE

005

 

– FAIRE UN CHEMIN POUR QUE LES BILLES PUISSENT DESCENDRE

0004

ET VOILA !

ENZO A 5 ANS ET 9 MOIS

L’exitoplanète

Bonjour à tous !

Pendant ces vacances, avec un ami, j’ai réalisé une vidéo sur un exitoplanète . Je m’explique….

Au collège, nous faisons des EPI ( enseignement pratique interdisciplinaire ). En gros nous travaillons sur un sujet avec plusieurs matières et il faut rendre une réalisation finale .

Pour celui-ci nous avons travaillé sur les métiers du futur dans environ 3000 ans : en anglais ( nous faisons la fiche du métier en anglais ) et en technologie ( nous illustrons le métier en montage photo ou vidéo ).

Nous avons réalisé des petits croquis tout en imaginant l’histoire.

Et ainsi, nous avons effectué une petite vidéo avec fond vert et effets spéciaux .

Un des personnages parle Anglais mais il est sous-titré.

Nous avons aussi inventé des nouveaux mots ( car on est dans le futur ) souvent tirés du latin: l’énergie pluxiocative ( nouvelle énergie du futur), les biames  et les sestros ( monnaie du futur ), l’éfix-niar ( machine du futur ),

l’alieta locis ( le vaisseau du film ), le rholle ( internet du futur ), imperspector ( option pour les études du futur ), le T ( équivalent du bac dans le futur ), un specarcael ( apparition d’un chat due à l’immense concentration d’énergie pluxiocative )

et bien sûr l’exitoplanète ( métier du futur consistant à détruire des planètes )!

Bon visionnage !

 

Baptiste 14 ans

La Potion Magique de Georges Bouillon

En janvier, pour l’école, j’ai du présenter un livre. J’ai choisi La Potion Magique de Georges Bouillon de Roald Dahl, un livre très drôle.

p1040932p1040933

Ma maman m’a aidé à rédiger ma fiche de lecture

 

la-potion-magique-de-georges-bouillon

Titre du Livre : La Potion Magique de Georges Bouillon

Auteur : Roald Dalh

Editeur : Gallimard Jeunesse

Collection : Folio Junior

Date d’édition : 2007 (mais 1ere édition en 1981)

Nombre de pages : 116 pages

Traduit de l’anglais

Auteur :

Roald Dahl est un homme d’origine norvégienne, né au Pays de Galles le 13 septembre 1916 et mort en 1990. Avant d’écrire des livres pour enfants, il a été pilote de chasse dans la Royal Air Force pendant la Seconde Guerre Mondiale. Encouragé par l’auteur Cecil Scott Forrester, il se met à écrire des nouvelles pour adultes. C’est en 1961 qu’il se lance dans la littérature pour la jeunesse avec «James et la grosse pêche», imaginé pour ses cinq enfants, à qui il raconte chaque soir une nouvelle histoire. Il connaît son premier grand succès avec «Charlie et la chocolaterie», « Matilda » ou encore « Le Beau Gros Géant ». Plusieurs de ses livres ont été adapté au cinéma.

Genre :

C’est un livre humoristique et fantastique

Cadre :

L’histoire se déroule dans la ferme de la famille Bouillon, près d’un village, à notre époque

Personnages Principaux :

Georges Bouillon est un petit garçon de 8ans terrorisé par sa Grandma. Il doit garder sa grand-mère le samedi matin quand son papa travaille et sa maman part faire les courses au village

Grandma, la grand mère de Georges, est une vieille femme ridée avec les dents jaunes et une petite bouche qui ressemble a un derrière de chien. Elle est petite, Georges va bientôt la dépasser. Elle est méchante et égoïste, elle ne s’intéresse qu’à elle.

Mr (Gros) Bouillon, le Papa de Georges, est fermier. Il s’occupe des bêtes et n’aime pas Grandma, sa belle mère

Mme Bouillon, la Maman de Georges

Résumé :

Un jeune garçon nommé Georges a une grand-mère méchante et égoïste. Elle adore manger des limaces, des escargots, des pinces-oreille, etc.

Un jour Grandma est tellement méchante en donnant tout le temps des ordres à Georges, qu’il décide de la punir.

Il a idée de préparer une potion magique. Mais ne sait pas ce que ce liquide gluant pourrait faire à sa grand-mère.

Il prend un chaudron et met dedans tout ce qu’il trouve : de la mousse à raser, du shampoing pour cheveux gras, de la sauce chili extra forte, des médicaments pour les animaux, de l’huile pour le moteur et plein d`autres choses dangereuses.

Quand Grandma boit la potion, elle bondit, grossit et grandit, grandit tellement qu’elle passe à travers la plafond du séjour, puis celui de la chambre et enfin le toit de la maison.

Puis les parents de Georges rentre à la maison et découvre ce que Georges a fait. Comment vont ils réagir ?

 

Extrait :

Il introduisit la cuillère dans la bouche de Grandma et fit couler la potion. Puis, il recula d’un pas pour regarder le résultat. Quel spectacle !

  • Ouiche ! Crie Grandma.

Et hop ! Son corps bondit en l’air, comme si son fauteuil avait été une chaise électrique ! Oui, elle bondit comme un diable dans sa boite et…elle ne retombait pas…elle restait là….suspendue entre ciel et terre…à environ un demi-mètre au-dessus du fauteuil….toujours assise…raide…glacée…tremblante…les yeux exorbités…les cheveux dressés sur la tête.

  • Tu ne te sens pas bien ? Lui demanda poliment Georges. Qu’est ce qui ne va pas ?

Suspendue entre le sol et le plafond, la vieille femme n’arrivait pas à articuler un mot. Le choc devait être terrible. On aurait dit qu’elle avait avaler un tisonnier brûlant.

Appréciation personnelle :

Ce livre m’a beaucoup plu parce qu’il m’a fait rire. L’histoire est drôle, captivante, ce qui m’a donné envie de connaître la suite et de lire rapidement le livre en entier.

Ce livre est facile à lire, il y a beaucoup de dialogues mais ma maman m’a expliqué les phrases d’humour pour que je comprenne bien le sens.

J’aime bien le format poche de ce livre, il est facile à tenir dans ses mains. J’aime bien la couverture avec le dessin en relief. Il y a beaucoup d’illustrations dans le texte pour mieux comprendre l’histoire et les dessins sont bien faits.

Noah 9 ans

Français – Les différents types de textes – MindMap

20170120_151128

Comme les leçons où le texte s’étale ne sont pas toujours claires, je partage avec vous cette mindmap réalisée avec mes petits doigts, qui m’a grandement facilité la compréhension du sujet. Une mindmap  concise, en couleur et avec des exemples pour tout connaître sur les différents types de textes. A la base pour la 6e mais  peux être utilisée par d’autres niveaux. Indispensable pour que vos écrits soit parfaits ! Dedans, des infos sur :

  • Les textes conversationnels
  • Les textes rhétoriques
  • Les textes argumentatifs et bien d’autres !
    Romane, 11 ans

Un peu de poésie.

15800050_289259331476388_7255338645413217208_o

Le dauphin.

  • Un dauphin sortit de la mer
  • Et se mit à nager dans l’air.

 

  • Nul ne le vit. Il était blanc,
  • D’un blanc d’argent tout transparent.

 

  • On était alors en novembre.
  • Depuis sur le mur de ma chambre,

 

  • Je vois parfois nager une ombre
  • Et il me semble, un long moment,

 

  • Que je deviens tout transparent.

 

Maurice Carême.

Un très beau livre emprunté à notre bibliothèque.

Abel 10 ans.

Les vampires

LES VAMPIRES

 vampire-pour-parta-docsLes vampires sont des sortes de morts-vivants faisant partie des grandes créatures légendaires. Ces êtres datent de la mythologie grecque, ou ils sont évoqués tels que des créatures liées à l’au-delà, et au secret du sang. On dit que le vampire se nourrirait du sang des hommes pour en tirer une force vitale, ces humains vidés de d’ADN se métamorphosant à leur tour après la mort en vampires. On retrouve ce revenant dans le monde entier, ou il nourrit les frayeurs d’enfants et les films d’horreur. Le vampire traditionnel sophistiqué apparaît avec la sortie en 1819 du livre The Vampyre, de John Polidori. Le roman a un franc succès, mais c’est le livre Dracula, sortit en 1887, par Bram Stoker, qui reste la quintessence du genre. L’image apparaît alors du vampire que l’on retrouve aujourd’hui plus fréquemment, bien que très éloigné de ses ancêtres populaires avec lesquels il garde très peu de points communs.

Le nom « vampire » a bien des origines, et il serait trop long de tout citer. Néanmoins, leurs facultés aussi détiennent bon nombre de légendes, comme, par exemple : dans le roman Dracula, le héros principal (Dracula), voit ses facultés dénombrées par le docteur Abraham Van Helsing. Les films dans lesquels Bela Lugosi a joué ont donné l’idée que les vampires pouvaient lire dans les pensées, avoir des dons hypnotiques, et la capacité de séduire les femmes afin de mieux s’en approcher et s’abreuver de leur sang. Aussi, le cinéma a transformé l’apparence de ces êtres en les affublant de longues dents et d’un côté sensuel. Le vampire verrait dans le noir, pourrait se transformer en chauve-souris, en loup, ou en brume en fonction des auteurs, et deviendrait plus puissant au fil de l’âge.

Un vampire ne peut pas être tué, vu qu’il est déjà mort. Il est juste une sorte de fantôme ne pouvant pas avoir accès au repos éternel. Il faut donc trouver un moyen pour qu’il le puisse. Pour cela, différentes manières : lui enfoncer un pieu dans le cœur, un clou dans la tête, effectuer une crémation ou bien le décapiter. Il faut après l’enterrer dans un carrefour, souvent en le démembrant d’abord. Abraham Van Helsing affirme : « Quant au pieu que l’on enfonce dans son cœur, nous savons qu’il lui donne également le repos éternel, repos éternel qu’il connaît de même si on lui coupe la tête. Il ne se reflète pas non plus dans les miroirs et son corps ne fait pas d’ombre »

Selon les pays, la légende du vampire peut varier. Mais il restera toujours là pour hanter nos cauchemars…Enfin, j’espère ! 😉

dracula-pour-parta-docs

Line, 12 ans.

Source du texte : trouvé sur Wikipédia

Source des images : sur google, tout simplement

Luis Bunuel

Ces dernières semaines, j’ai regardé plein de grands classiques du cinéma ( Le Kid, Le dictateur, la ruée vers l’or de Charlie CHAPLIN, Play Time de Jacques TATI, Les 400 coups de François TRUFFAUT, Le chien Andalou de Luis BUNUEL, etc….J’ai même confectionné  un cahier où j’ai mis les plus grands réalisateurs.

L’un d’eux a particulièrement retenu mon attention : Le chien Andalou de Luis Bunuel

Luis Bunuel est un réalisateur espagnol puis mexicain. Il fait partie du groupe surréaliste avec  notamment :

 

Dali

montresmolles

Breton

izis-parisdesreves-breton

Tanguy

indefinite_divisibility

Arp

Sculpture to be Lost in the Forest 1932, cast c.1953-8 Jean Arp (Hans Arp) 1886-1966 Accepted by HM Government in lieu of tax and allocated to the Tate Gallery 1986 http://www.tate.org.uk/art/work/T04854

et Bunuel

screenshot_from_un_chien_andalou

 

Le surréalisme est un mouvement artistique apparu au XXème siècle qui comporte la peinture, la sculpture, la poésie et pour Bunuel le cinéma, où l’on peut faire ce que l’on veut sans qu’il y ait forcement un sens logique . Ce mouvement artistique s’inspire souvent du rêve.

Le plus connu des films de Bunuel est Le Chien Andalou . Pendant tout le film, on ne comprend absolument rien mais il y a sûrement un sens caché . Ses films sont en noir et blanc et sont muets.

 

Moi qui, plus tard, voudrais être réalisateur je me suis inspiré du  Chien Andalou pour faire un petit film surréaliste où l’on ne comprend rien et ma soeur Lison m’a aidé en jouant dedans.

 

 

Baptiste, 14 ans

Sources texte : Sources personnelless et wikipedia

Sources images : Tanguy: wikipedia /Dali : Le garde-mot /Arp : the red list /Bunuel : wikipedia/ Breton : jacquesprevert.wordpress.com

Source vidéo : Chaîne You Tube : Baptiste Pigache

Les lycanthropes

Le texte n’a pas été copié-collé, je l’ai écrit seule. Mais j’ai trouvé ces informations sur Wikipédia, comme la première photo. Pour la deuxième, j’ai trouvé sur Google.

LES LYCANTHROPES

illustration-article-lycanthrope-2

Les lycanthropes, appelés plus communément en France « Loup-garou », sont des humains détenant la capacité de se changer totalement ou partiellement en loups. Parfois même en êtres anthropomorphes proche de cet animal. Cette mutation provient de plusieurs causes : une malédiction, un rituel volontaire, ou bien de la morsure d’un autre lycanthrope, parfois même d’un simple loup. La transformation a très souvent lieu la nuit, et plus précisément les nuits de pleine lune. Jusqu’au lendemain, l’humain est condamné à rester sous cette apparence animale ou anthropomorphe.

Dans la mythologie grecque, déjà, l’évocation du lycanthrope n’est pas inconnue, et est mentionnée dans de nombreux pays européens. Et, plus récemment, dans le monde entier.

Le lycanthrope est souvent représenté comme un être maléfique, aux agissements et capacités semblables à celles du loup et de l’homme, une force colossale les avantageant beaucoup pour tuer bon nombre de personnes en une seule nuit. Ainsi, ceux qui n’ont pas succombés deviennent lycanthropes à leur tour. Les humains se rappellent rarement des méfaits commis par eux dans la nuit.

Le seul point faible des loups sont : l’argent, et l’aconit napel (plante très toxique).

 

Au fil des siècles le lycanthrope a beaucoup été modifié (exemple : dans Twilight, ou les humains se transforment volontairement de jour en lycanthrope), ou bien même remplacé. Mais il fait partie des monstres que nous n’oublierons jamais… du moins, je l’espère !

Line, 12 ans

illustation-article-lycanthrope