L’exitoplanète

Bonjour à tous !

Pendant ces vacances, avec un ami, j’ai réalisé une vidéo sur un exitoplanète . Je m’explique….

Au collège, nous faisons des EPI ( enseignement pratique interdisciplinaire ). En gros nous travaillons sur un sujet avec plusieurs matières et il faut rendre une réalisation finale .

Pour celui-ci nous avons travaillé sur les métiers du futur dans environ 3000 ans : en anglais ( nous faisons la fiche du métier en anglais ) et en technologie ( nous illustrons le métier en montage photo ou vidéo ).

Nous avons réalisé des petits croquis tout en imaginant l’histoire.

Et ainsi, nous avons effectué une petite vidéo avec fond vert et effets spéciaux .

Un des personnages parle Anglais mais il est sous-titré.

Nous avons aussi inventé des nouveaux mots ( car on est dans le futur ) souvent tirés du latin: l’énergie pluxiocative ( nouvelle énergie du futur), les biames  et les sestros ( monnaie du futur ), l’éfix-niar ( machine du futur ),

l’alieta locis ( le vaisseau du film ), le rholle ( internet du futur ), imperspector ( option pour les études du futur ), le T ( équivalent du bac dans le futur ), un specarcael ( apparition d’un chat due à l’immense concentration d’énergie pluxiocative )

et bien sûr l’exitoplanète ( métier du futur consistant à détruire des planètes )!

Bon visionnage !

 

Baptiste 14 ans

Recycler un avion !?

Recycler un avion ? C’est possible, dans la toute première casse d’avion !

La durée de vie d’un avion est d’environ 30 ans . Et après ? On le démonte ! Attention, recyclage immédiat !

Bienvenue sur le site de Tarmac Aerosave, situé à Tarbes( 65 ). Ce site de 340 hectare recueille les avions trop vieux pour voler.On peut y stocker jusqu’à 20 avions en même temps. Ils y sont alors démantelés de manière respectueuse de l’environnement.Afficher l'image d'origine

D’abord, on assainit l’avion : on enlève le carburant, l’huile du moteur et les eaux usées…Berk !

Ensuite, atelier découpage ! Une machine roulante soutient l’aile pendant qu’une scie géante à câble aimanté la sépare du fuselage . L’un des ouvrier indique au conducteur de la machine qu’il peut reculer afin d’éloigner l’aile de l’avion. Il a fallu 3 heures pour détacher l’aile de l’avion. Elle va maintenant être inspectée dans les moindres détails !

Afficher l'image d'origine

Une personne est chargée de récupérer les pièces de l’aile. Pour un Airbus A310, c’est plus de 1500 pièces !

La queue de l’appareil subit le même sort. Comme toutes les autres pièces, elle sera numérotée et marquée au nom de l’avion.

JPEG - 47 ko

Un technicien vide la cabine de pilotage de ses composants. Attention aux métaux ! Aluminium, cuivre ou titane ne doivent pas être mélangés !

Dernière étape du démantèlement : le fuselage est découpé en grosses rondelles. L’aluminium du fuselage sera transformé en canette de soda. Ça fait bizarre de se dire qu’on a déjà voyagé dans une canette de Cola !

Afficher l'image d'origine

Les matériaux sont stocké dans un hangar IMMENSE ! 40 m de haut,95 m de large et 93 m de long ! Cela fait presque 9 km² ! DE quoi stocker des milliers de pièces .

Afficher l'image d'origine

Recyclage d’un Airbus 310 dans le hangar de Tarmac Aerosave.

Chaque matériau stocké à l’intérieur est envoyé dans l’usine de traitement correspondant afin d’être recyclé.

Certaines pièces pourront être réutilisées, comme le train d’atterrissage ou encore le moteur. Les pneus, eux, finiront en revêtement de sol !

Après les différentes étapes de récupération,85 % de la masse d’un avion aura droit à une seconde vie. Par exemple, le plastique des hublot sera recyclé en …vêtement en polaire ! Cette fois, tu te dis que tu va aux sport d’hiver dans un hublot … c’est toujours aussi       bizarre !

Dernière étape : les pièces seront validés par un atelier de réparation spécialisé avant d’être re-commercialisées. C’est bon, avion recyclé ! Il aura fallu deux mois et une dizaine de personne pour accomplir ce travail titanesque !

Mais il existe d’autre manière de recycler des avions, et celles là sont bien plus jolies :

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Lola, 12 ans

Sources : Magazine Wapiti n° 301 Avril 2012

Images :http://www.wikilinks.fr/des-avions-recycles-en-oeuvres-dart/

http://lexpansion.lexpress.fr/actualites/1/actualite-economique/horizon-incertain-pour-le-recyclage-des-avions-de-ligne_1690470.html

http://www.aerobuzz.fr/transport-aerien/article/tarmac-aerosave-deconstruit-le