Le tigre un animal en voie de disparition

Animal fabuleux qui inspira terreur et respect des anciens, le tigre aurait disparu au cours du 20 ème siècle si la communauté scientifique mondiale n’avait tiré la sonnette d’alarme. C’est en 1969 que le WWF signale les chiffres catastrophiques des effectifs de tigres, moins de 2 000 en Inde. Parmi les 7 sous-espèces qui vivaient en 1900, seulement 5 subsistent actuellement.

IDENTITE

Aisément reconnaissable à sa fourrure rousse rayée de noir, le tigre Panthera tigris est le plus grand félin sauvage et l’un des plus grands carnivores terrestres.

Super-prédateur, il chasse principalement les cerfs et les sangliers, bien qu’il puisse s’attaquer à des proies de taille plus importante comme les buffles.

NOM  scientifique:

Classe: Mammifères

Ordre: Carnivores

Famille: Félidés

Taille: Longeur pour le mâle de 1,40 à 2,50m selon les sepèces , sans la queue.

Longuer pour la femelle de 1,40 à 2m environ.

Hauteur au garrot: 80 cm à 1m

Poids: De 100 Kg à 300Kg selon les sous-espèces

 

REPUTATION

Rivalisant avec le lion pour le statut de « roi des animaux » dans la culture traditionnelle, le tigre est une figure emblématique représentant la férocité. Jusqu’au 19ème siècle, sa réputation de mangeur d’homme lui colle à la peau. Pourtant, parmi les animaux sauvages, ce ne sont généralement pas les tigres qui tuent le plus. Et pour cause, le tigre est très vite éduqué par sa mère pour éviter les êtres humains qui le persécutent.

MENACES

Passe-temps des colons anglais et des maharadjahs, la chasse aux trophées a longtemps été la première cause de disparition du tigre. Désormais interdite dans tous les pays où vit le félin, le braconnage, la mise en culture de grandes surface de terres et la raréfaction de ses proies sauvages sont à présent les principales causes de son déclin.

DESTRUCTION D’HABITAT

Le tigre a perdu 93% de son aire de répartition traditionnelle. La destruction à grande échelle de son habitat et la disparition de ses proies sont les deux autres principales menaces à la survie, à terme, du tigre à l’état sauvage. Au cours des dernières décennies, l’habitat du félin a été dévasté, dégradé et fragmenté par l’activité humaine – essentiellement le défrichement des forêts pour l’agriculture, l’exploitation forestière et autres telles que la construction d’infrastructures routières. Au cours des dix dernières années, près de 45% de l’habitat du tigre a disparu. Il ne lui reste aujourd’hui que 7% de son aire de répartition historique.

 

ALIMENTATION

Le sanglier constitue le régime alimentaire le plus important du tigre en Asie orientale et occidentale, ainsi qu’en Inde et à Sumatra. En Asie tropicale, les différentes espèces de tels que le cerf axis entrent aussi dans la gamme de son bol alimentaire.

Ce grand fauve s’attaque à de nombreux mammifères tels que le buffle, le gaur, le tapir, le chacal, le renard, le lynx, le saïga et bien d’autres ongulés encore. En Sibérie, notre félin s’attaque aussi au lièvre, autétras, et au blaireau.

Le tigre s’attaque également à des proies plus grandes ou plus dangereuses comme les jeunes rhinocéros ou les éléphanteaux et ne recule pas devant les ours. On a déjà constaté qu’en période de disette, ce félinpeut aussi se régaler d’un léopard pour dîner. Et il ne faut pas oublier ses prédations sur les animaux domestiques qui sont bien connues.

Si un tigre pénètre sur le territoire d’un de ses congénères il peut s’attaquer aux petits d’une femelle partie à la chasse. Ces cas de cannibalisme ont été observés en Inde. Le tigre n’est pas le seul félidé à dévorer les petits de sa propre espèce : des faits analogues sont connus chez le lion et le puma.

OU VIVENT LES TIGRES ?

Aujourd’hui, les derniers tigres ne survivent plus que dans quatorze pays : l’Inde, le Népal, le Bhoutan, le Bangladesh, la Birmanie, le Laos, la Thaïlande, le Cambodge, la Malaisie, l’Indonésie (île de Sumatra), la Chine, la Russie et peut-être la Corée du Nord.

 

 

                                       Fin

 

Publicités