Les Marmottes des Alpes

Voici un exposé que j’ai fait en CE2 avec deux amies. Il est sans doute moins complet que celui sur les maki catta, car il date un peu, mais j’espère que je vous apprendrai des   choses ! Je l’ai un peu modifié quand-même, pour l’améliorer !

Les marmottes des Alpes

Afficher l'image d'origine

 Morphologie :

Les marmottes sont de petits animaux trapus( environ 60 centimètre) aux pattes courtes, un peu « enveloppés ».Elles ont une longue queue et des oreilles rondes.

Le pelage :

Le pelage de la marmotte s’épaissit à mesure que l’hiver approche.Il forme une chaude fourrure qui la protégera du froid durant son sommeil au fond de son terrier. Il est beige sur le ventre mais brun-gris partout autour.Pelage

Le museau :

Le museau de la marmottes est encadrés de longs poils très sensibles, appelés vibrisses, qui lui servent à se dirige dans l’obscurité.

Afficher l'image d'origine

Les dents : 

Comme pour beaucoup de rongeurs, ses paies d’incisives inférieures et supérieures poussent sans arrêt et s’aiguisent les unes contre les autres par frottement.

Dents

Les pattes

Les marmottes possèdent cinq doigt à leurs pattes arrières et quatre aux pattes avants. Les griffes des pattes avants sont très robustes.Elle leur servent à creuser des galeries mais sont aussi très habiles pour saisir des plantes.

Mode de vie

Les marmottes des Alpes dont des rongeurs diurnes qui vivent en colonie entre 1500 et 3000 mètres d’altitudes dans les Alpes, les Carpates et les Pyrénées.  Petite précision :Oui, les marmottes des Alpes ont colonisé les autres chaines de montagnes d’Europe, elles ne vivent pas QUE dans les Alpes ! Elles recherchent le soleil et choisissent le versant le plus exposé au soleil (généralement celui qui se trouve au sud )pour creuser leur terrier, à la limite des éboulis .

Les marmottes communiquent entre elles par différentes sortes de cris ou de sifflement, par exemple, pour signaler un danger. Il n’y a pas de guetteur en particulier,la première qui aperçoit quelque chose d’anormal donne l’alerte, déclenchant une course  précipitée vers le terrier ou les trous-refuges spécialement aménagés à la périphérie de leur territoire.

Les marmotte vivent en famille. Les différents membres se reconnaissent grâce à des glandes odorantes située au niveau du cou. Si  un étranger arrive, il est immédiatement repéré.

Régime Alimentaire :

La marmotte a un gros appétit. Elle fait deux repas par jours, un le matin et un le soir. Surtout herbivore,elle se nourrit principalement  de plantes, de fleurs,de baie, de racine, de bulbe* ou d’écorce, et parfois même de vers ou d’insecte.Elle peut consommer jusqu’à 400 g de nourriture par jour.

*Bulbe : organe végétal souterrain. C’est comme un gros bourgeon, mais sous la terre.

La marmotte et l’humain

Les marmotte ne sont pas très craintive envers les humain. elles se laissent facilement approcher, et peuvent même venir vous voir par curiosité…ou si elles sont vus votre goûter !

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Le terrier

Les marmottes hibernent dans un nid situé au plus profond du terrier. Elles ne sortent pas tant qu’il y a de la neige. Leur gîte souterrain,chambre tapissée d’aiguilles de mélèze et de foin, débouche à l’extérieur par un couloir long d’une dizaine de mètres.

terrier

Schéma d’un terrier de marmotte réalisé sur le logiciel Paint

L’hibernation

En début d’automne, les marmottes mangent énormément pour constituer une assez grande réserve de graisse qui leur permettra de survivre pendant l’hiver. Elles sortent le vieux foins qui garnissait leur chambre et le remplacent par de l’herbe bien fraîche qu’elles ont séchée au soleil avant de la transporter dans leur chambre. Pendant son hibernation, le nombre de  battement de cœur de la marmotte descend entre 3 et 5 par minute alors qu’il est compris entre 90 et 140 en été ! Les marmottes s’endorment à la mi-octobre pour 6 à 8 mois. Elles se réveillent environ toute les quatre semaines pour faire leurs besoins. S’il fait mois de 3 °C , elles sont obligée de bouger pour ne pas mourir de froid.

Afficher l'image d'origine

La reproduction

Afficher l'image d'origine

A partir du mois d’avril,à la saison des amours, les marmottes recherchent un partenaire pour fonder une famille. Les mâles se poursuivent et se livrent à de véritable joutes pou conquérir la femelle. Ces duels peuvent parfois devenir violents, surtout quand les deux adversaires ont la même force. Se poursuivre, se bousculer, rouler ensemble dans l’herbe… séduire,chez les marmottes, c’est un véritable rituel. Une fois la parade amoureuse terminée et le couple formé, les deux partenaires s’isolent et se renifle à fin de s’imprégner de l’odeur de l’autre.

Environ 33/34 jours après l’accouplement, la femelle, le ventre arrondi, se retire au plus profond du terrier pour donne naissance à ses petits.

Les Marmottons

Afficher l'image d'origine

Les femelles mettent au monde entre deux et sept petits par portée, sur un nid d’herbe sèche. A leur naissance, les marmottons pèsent à peine 30 grammes, sont tous rose et aveugles et ils n’ont pas de poils. Nourris avec le lait de leur mère, ils vont grandir très vite,leurs yeux vont s’ouvrir et leur corps va se recouvrir d’un fin duvet. Vers l’âge de trois semaines,le duvet est peu à peu remplacé par un pelage blond-gris, qui s’assombrira avec l’âge. En juillet, les marmottons montrent timidement le bout de leur museau à l’entré du terrier pour découvrir le monde qui les entoures. Lorsqu’ils sortent du terrier,leur maman reste à proximité pour les protéger .

Allez… encore quelques photos de marmottons, parce qu’ils sont vraiment trop mignons !

Afficher l'image d'origine

Marmottes-2013 5379

Marmottes-2013 1972

 

Les différentes races de marmottes

La marmotte à longue queue

Afficher l'image d'origine

Elle est aussi appelée  marmotte rouge à cause de sa fourrure orangé. Sa queue mesure 30 cm de longueur. Elle vit dans les haute montagnes du nord de l’Inde et des pays voisin.

La marmotte monaxAfficher l'image d'origineElle vit dans les plaines d’Amérique du nord,où elle est appelée « siffleux » par les canadiens à cause de son cris. C’est une marmotte solitaire. On l’appelle aussi marmotte commune.

 

La marmotte à ventre jaune

Afficher l'image d'origine

 

Cette marmotte se rencontre dans les montagnes d’Amérique du Nord. Chaque mâle vit en compagnie de deux ou trois femelles et interdit aux autres mâles de s’en approcher.

 

 

La marmotte bobak

Afficher l'image d'origine

Elle a un pelage plus claire que la marmotte des alpes. Elle vit dans les steppes de moyenne altitude en Europe centrale,d’où son autre nom: « Marmotte des  steppes ».

 

 

 

Sources :

Un exposé par

  • Lola
  • Oriane
  • Maïlé

Nous avions 9 ans quand nous l’avons écrit, maintenant, on en a 12 et j’ai un peu modifié l’exposé… du coup j’écris quel âge ?

J’espère que cela vous a plu !

 

Publicités

5 réflexions sur “Les Marmottes des Alpes

  1. Très chouette Lola ton exposé, il m’a beaucoup plu ! J’ai toujours eu un faible pour cet animal parce qu’il habite en montagne (! 😉 ) et qu’il a une forme d’humour. Un jour on pourra t’emmener en voir dans nos Pyrénées, pas de celles des Parcs Nationaux alpins que le tourisme a conduit à quémander nourriture et caresses… Les marmottes sont des animaux très curieux, il est vrai, mais pas au point de s’approcher autant de l’homme, quand leur nature sauvage est respectée : on peut les observer tranquillement à distance, sans nécessité obligatoirement de jumelles (quoique… certains détails sont bien instructifs), leurs allers et venues, leurs jeux très taquins, etc… sont un plaisir des yeux et un ravissement dont je ne me lasse jamais. Merci d’avoir parler de ces si sympathiques petites bêtes !

    Aimé par 1 personne

  2. Je m’y connais bien en marmottes, elles font parties de mes animaux préférées. J’avoue que je ne savais pas quand la période des amours se produisait, ni que les marmotte pouvaient avoir jusqu’à SEPT petits, et qu’on les appelait les marmottons. Comme l’a proposé ma mère, tu pourras venir en voir chez moi, à côté de chez ma grand-mère, ou les marmottes sont plus belles les unes que les autres !!! Elles se cachent souvent dans les rochers, et on peut les approcher assez facilement, bien qu’elles ne se laissent pas toucher. On les entend siffler de tous côtés, quand on passe dans les éboulis !!!
    Et leurs terriers se trouvent facilement, aussi. J’adore aller en montagne les observer, les croquer (dessiner), et voir leurs petits jouer à proximités des trous. En tout cas, bravo pour cet article, et grand merci de nous avoir fait partager ces photos très belles !!!
    Line, 12 ans.

    Aimé par 1 personne

  3. Nous on habite a une heure des Alpes. Du coup des marmottes on en a vu plein ! Mais je ne connaissais pas leur mode de vie. J’adore le plan du terrier !

    Pendant les vacances on a passé une semaine aux Pyrénées et dans un zoo on a pu donner à manger aux marmottes et les caresser. Elles nous montaient sur les genoux, c’était très rigolo.
    Lison 11 ans

    Aimé par 1 personne

    • Merci ! Mais comme l’ont précisé Line et sa mère, je me suis trompée : à l’état sauvage, elles sont plus farouches. Mais si tu te promène dans un Parc National, peut-être auras-tu la chance de les caresser !
      Lola 12 ans

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s